Standard

Flux de mouvements harmonieux

De la valse aux danses de salon connues

La valse, dont les origines remontent au 12e siècle, peut être considérée comme la plus ancienne des danses de salon. Avec la polka et le galop, elle dominait la scène de la danse au 19e siècle. Dans la danse de salon, une révolution se préparait au début du 20e siècle. Les premières formes de danse venues d'Amérique arrivèrent en Europe, notamment le tango en 1907, l'onestep en 1910 et le ragtime en 1912.

Pendant la Première Guerre mondiale, la danse était interdite en France et en Allemagne. La situation était différente en Angleterre : des groupes venus d'Amérique y jouaient au rythme des nouvelles danses. La caractéristique essentielle de ces danses était l'abandon de la base du ballet classique pour se tourner vers des formes de mouvement naturelles et s'adapter au rythme imposé notamment par la musique de jazz.

Le mouvement de danse circulaire caractéristique des anciennes danses a été remplacé par des mouvements de marche, qui étaient d'abord encore amorcés par la plante des pieds. Les rotations ne constituaient plus l'élément principal des danses, mais seulement une partie. La posture de danse n'était pas encore aussi définie qu'aujourd'hui, on dansait soit sans contact physique, soit - comme dans les "anciennes" danses - en contact étroit, souvent choquant à l'époque.

Valse anglaise

L'English Waltz a été développée en 1921 à partir de l'ancienne valse et du boston qui se dirigeait tout droit, en tant que danse tournante de grande envergure. Au début, il s'agissait plutôt d'une danse avec un caractère qui va de l'avant, une "dance of passing feet" dans le style du Boston ou du Slowfox. Plus tard, l'augmentation du degré de rotation à la fin de la mesure a entraîné la fermeture des pieds. Comme les rotations complètes s'avéraient problématiques, la danse reçut une structure diagonale en ne dansant qu'un 3/4 de tour à chaque fois qu'on tournait à droite ou à gauche.

Tango

Le tango, dont le nom signifie à l'origine danse ou fête de la danse, a d'abord été introduit sous la forme simple de la milonga-tango. Plusieurs conférences organisées au début des années vingt ont permis de tracer les éléments et les figures de base du style anglais. Il n'existe pas à ce jour d'histoire réellement attestée et concrète du tango. De nombreuses sources se contredisent partiellement, mais il est considéré comme certain que le caractère musical a été fortement influencé par des cantatores siciliens. Les "ancêtres" sont en premier lieu la habanera et la milonga, ainsi que les influences du flamenco.

Lors de la "Great Conference" en 1929, une résolution générale a établi le slowfox, le quickstep, la valse anglaise, le tango et le blues comme danses standard. Des figures simples et les tempos pour les différentes danses ont été déterminés dans cette résolution. Après 1930, de nombreuses nouvelles figures ont été ajoutées, mais pour l'essentiel, les danses standard ne sont pas très différentes de celles pratiquées à l'époque. Ce style est toujours valable aujourd'hui pour tout le monde et pas seulement pour les danseurs de compétition.

Valse viennoise

En 1951, l'intégration de la valse viennoise dans le groupe des danses de salon, chorégraphiée par le professeur de danse allemand Paul Krebs, a été un événement marquant. Bien qu'elle n'ait été ajoutée que très tardivement, il s'agit de notre plus ancienne danse. Elle remonte au 12e siècle et s'est formée sous de multiples influences jusqu'à sa forme actuelle. Ses principaux ancêtres étaient le langaus (faire le plus de chemin possible avec le moins de tours possible) et le dreher (tourner le plus possible sur place). Il a été interdit à plusieurs reprises sous prétexte d'immoralité et de danger pour la santé.

Slowfox

Le fox-trot, qui s'était développé entre autres à partir de la gigue et du ragtime, avec ses pas alternés rapides et lents, a supplanté toutes les autres danses et est devenu le précurseur de ce que l'on appelle le "style anglais". La forme lente, le Slowfox(Slow Foxtrot), est née après 1900 du ragtime et de la musique de marche américaine.

Quickstep

Un mélange vers 1924 avec les danses à la mode de l'époque comme le charleston, l'onestep et le ragtime a conduit à l'appellation quelque peu encombrante d'une nouvelle danse, le "Quicktime Foxtrot and Charleston", qui a donné naissance au terme plus simple de quickstep.

Source : texte rédigé par Gunar Haas

fr_FR

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Danser, faire la fête et s'amuser -
la première STSV Dance Night de samedi,
le 17 septembre à Ittigen

S'abonner à notre newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir les mises à jour, les promotions et les avant-premières des produits à venir. Plus 20% de réduction sur votre prochaine commande.

Promotion nulla vitae elit libero a pharetra augue